Mis à jour le

Les Correspondants French Tech

Afin d’accompagner le développement des start-up sélectionnées dans les programmes French Tech et déployer French Tech Central sur tout le territoire, un réseau inédit réunissant 60 administrations et services publics partenaires a été mis en place par la Mission French Tech. L’objectif est de mobiliser tous les services de l’Etat dans le soutien à l’écosystème French Tech.

Qu’est-ce que le réseau des Correspondants French Tech ?

Ambassadeurs des start-up et des enjeux d’innovation au sein de leurs institutions, ils mettent leurs expertises à disposition des start-up et participent à la transformation interne de leurs organisations.

C’est une communauté de 60 interlocuteurs, identifiés dans les administrations et services publics partenaires qui comptent par exemple Business France, la Direction générale des Douanes et Droits indirects, l’INPI, l’AFNOR, la Banque de France ou encore l’URSSAF. 

Connaisseurs des enjeux spécifiques aux start-up, ils leur apportent un appui sur des enjeux tels que le développement international, la propriété intellectuelle, le financement ou encore les ressources humaines. Placés au plus près des problématiques rencontrées par les start-up, ils contribuent avec la Mission French Tech à l’évolution des politiques publiques et des réglementations, pour répondre aux enjeux de compétitivité et d’attractivité de la France. 

C’est le cas par exemple du French Tech Visa, une procédure simplifiée mise en place pour les investisseurs, fondateurs et collaborateurs de start-up non-européens qui veulent s’installer en France.

L’objectif pour la Mission French Tech est double :

  • Renforcer le soutien des services de l’État auprès de l’écosystème de start-up, en mobilisant leurs expertises et en accompagnant les entreprises dans le cadre des programmes French Tech Next40/120, French Tech 2030 et French Tech Central

  • Partager en continu les enjeux des start-up dans la conception des politiques publiques de la Mission French Tech

Que fait un Correspondant French Tech ? 

Un Correspondant French Tech a pour objectif de faciliter les relations entre les start-up et les administrations françaises, en s’assurant que les entrepreneurs aient accès à :

  • Un accompagnement dédié sur tous les dispositifs permettant de soutenir le développement de leurs entreprises (sécurisation fiscale avec la DGFIP, accompagnement sur la propriété intellectuelle avec l’Inpi, cotation Banque de France)

  • L’évolution des politiques publiques plus cohérentes pour aider au développement de leurs start-up

Concrètement, le Correspondant French Tech, en étroite collaboration avec les start-up manager des programmes de la Mission French Tech, agit pour :

  • Mieux informer les entrepreneurs sur les opportunités issues de la législation et de la réglementation

  • Identifier de nouvelles mesures législatives ou réglementaires destinées à favoriser le développement de l’écosystème French Tech

Les Correspondants French Tech sont présents sur le territoire à différents niveaux : 

  • Au niveau national en lien avec la Mission French Tech et les start-up des programmes d’accompagnement

  • Au niveau local, présents dans les déclinaisons locales des administrations (caisses régionales par exemple), en lien avec la Capitale French Tech représentante d’une zone géographique

La Banque de France attribue une cotation aux start-up en tenant compte des spécificités de leur modèle de croissance. Elle s’appuie sur les données bilancielles et sur un dialogue renforcé avec son réseau de Correspondant Start-up présent dans chaque région et Capitale French Tech. Ainsi, 90% des start-up du French Tech Next40/120 cotés par la Banque de France bénéficient d’une cotation facilitant l’accès au financement bancaire.

Maurice Oms

Correspondant national start-up
Banque de France

La liste des Correspondants French Tech

Un réseau de plus de 60 administrations et services publics, avec 245 Correspondants French Tech qui ont été nommés en juillet 2019.

Financement

Ministère de l’Économie et des Finances
Direction générale du Trésor
Ministère de l’Économie et des Finances
Direction générale des Finances publiques – Euronext
Banque européenne d’investissement
Banque de France
Bpifrance
Euronext

Internationalisation

Ministère de l’Europe et des affaires étrangères
Ministère de l’Économie et des Finance
Direction générale du Trésor
Ministère de l’Économie et des Finance
Douanes
Business France
Réseau des Chambres de Commerce à l’International
Bpifrance

Recrutement

URSSAF
APEC
Pôle Emploi
Capitales et Communautés French Tech
Bpifrance

Affaires publiques

Premier ministre
Direction interministérielle de la transformation publique
Premier ministre
Direction interministérielle du numérique
France Experimentation
Cnil
Afnor
Inpi
ANSSI

Achats publics

UGAP
Direction des Achats de l’État

Transition écologique

Bpifrance
ADEME

Industrialisation

Bpifrance
Inpi
Banque des Territoires
Secrétariat général pour l’investissement

Et bien d’autres !