Mis à jour le

Qu’est-ce que l’écosystème French Tech ?

L'écosystème French Tech désigne toutes les start-up françaises et un ensemble dynamique d'acteurs et d'initiatives qui favorise la croissance des start-up, en les accompagnant dans leur parcours de création, de financement et de mise sur le marché.

La définition d’une start-up 

Une start-up technologique est une jeune entreprise innovante, qui développe une solution technologique pour créer de nouveaux usages, services ou produits avec une ambition de forte croissance. Les start-up de la French Tech s’attaquent à tous les marchés : aussi bien le secteur du numérique (marketplace, FinTech, logiciels etc.) que le secteur de la DeepTech (quantique, cybersécurité, intelligence artificielle…), celui de la santé (BioTech, dispositifs innovants…) ou encore celui de la transition écologique (batteries électriques, biocarburants etc.). Elle peut être purement numérique ou industrielle et fait souvent appel à du capital-risque pour financer sa recherche & développement,  son implantation industrielle ou sa croissance.

La différence entre start-up, scale-up, licorne et centaure réside dans leur stade de développement et leur valorisation :

  • Start-up : une start-up est une jeune entreprise en phase de démarrage, souvent à ses premiers stades de développement. Elle recherche généralement des financements pour développer son produit ou service.

  • Scale-up : une scale-up est une start-up passée à l’échelle (ayant atteint un certain niveau de maturité), avec un niveau de revenu conséquent et une forte dimension internationale.

  • Licorne : le terme « licorne » désigne une start-up qui a atteint une valorisation d’au moins un milliard de dollars.

  • Centaure : le terme « centaure » fait référence à une start-up qui génère des revenus récurrents annuels supérieurs à 100 millons de dollars.

La force d’un écosystème tech français, en France et à l’international

C’est en 2013 que la Mission French Tech, administration publique chargée de soutenir le développement des start-up tricolores, est créée pour catalyser le soutien de l’Etat auprès de l’écosystème tech français. 

Depuis 2017, l’écosystème rencontre une croissance fulgurante qui la place en 2021 parmi les écosystèmes les plus dynamiques de la planète, selon l’Organisation mondiale de la propritété intellectuelle. En 2022, les entreprises technologiques françaises ont levé 13,5 milliards d’euros ce qui les place en première position à l’échelle de l’Union Européenne (selon le rapport d’EY de 2022). 

Cette réussite permet à la filière technologique française de jouir d’une véritable visibilité et notoriété internationale, notamment auprès des investisseurs étrangers. 

13,5 milliards d’euros

sont levés par les start-up français en 2022, soit +15% par rapport à 2021.

1,1 million d’emplois

directs et indirects, sont créées par l’ensemble des start-up françaises, en France et à l’international.

1er en Union Européenne

en termes de levées de fonds des start-up. La France se positionne 2e en Europe juste après l’Angleterre.

11e au monde

parmi les pays les plus innovants de la planète, d’après Le Global Innovation Index, par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI).

Pour consolider cet écosystème et le renforcer chaque jour, les start-up sont accompagnées par de nombreux acteurs :

  • Les incubateurs et les accélérateurs : ces organisations offrent un soutien aux jeunes start-up en leur fournissant un accompagnement, des mentors, des conseils en gestion, des ressources techniques et des opportunités de financement.

  • Les investisseurs : ils jouent un rôle crucial en fournissant des financements aux start-up pour le développement de leur Recherche & Développement, leur implantation industrielle ou leur croissance. Cela peut inclure des investisseurs providentiels (business angels), des fonds de capital-risque et des fonds d’investissement.

  • Les grandes entreprises et les institutions : elles peuvent collaborer avec des start-up en tant que clients, partenaires commerciaux ou fournisseurs de ressources et de connaissances.

  • Les organismes gouvernementaux : ils soutiennent l’écosystème French Tech en mettant en place des programmes de financement, des incitations fiscales et des politiques favorables à l’innovation.

  • Les universités et les centres de recherche : ils contribuent à l’écosystème en développant de nouvelles technologies et en facilitant le transfert de connaissances vers le secteur privé.

L’écosystème French Tech, c’est une vraie communauté d’innovateurs, d’investisseurs, d’associations et de structures d’accompagnement qui unissent leurs forces avec une ambition commune : faire de la France un leader mondial de la technologie et de l’innovation pour répondre aux grands enjeux de notre société.

Clara Chappaz

Directrice
Mission French Tech

Qu’attendent les dirigeants des start-up françaises de la prochaine décennie ?

À l’occasion de la Semaine des 10 ans de la French Tech, un sondage a été produit en collaboration avec le CSA (Consumer Science & Analytics) auprès de plus de 200 dirigeants de start-up pour présenter leurs ambitions sur les 10 prochaines années.

Découvrir le sondage