Rejoindre une start-up de notre écosystème

La French Tech, c’est près de 25 000 start-up de toutes envergures, qui représentent plus de 1,1 million d’emplois directs et indirects et qui en créeront autant dans les années à venir. Le monde de la tech est aussi dynamique que riche : il couvre tous les secteurs d’activité, allant de l’industrie, la santé, le numérique à la transition écologique ou encore l’agriculture. Les enjeux de chaque start-up s’adressent à une diversité de profils et de spécialités.

Découvrir les métiers de la tech

Numérique

De la cybersécurité, aux IA, aux E-commerces ou aux technologies du quantique, la transition numérique regroupe au sein de la French Tech les start-up qui ciblent des technologies numérique, robotique et électronique.

Avec un chiffre d’affaires prévisionnel de 659 millions d’euros en 2025, les start-up numériques envisagent des perspectives prometteuses autant pour leur capacité d’embauche, que pour leur performance économique ou leur passage à l’échelle.

Quantique, cybersécurité, cloud, intelligence artificielle… la maîtrise des technologies qui forment l’infrastructure de la nouvelle vague d’innovation numérique est indispensable pour que la France renforce sa capacité à disposer de solutions numériques de confiance, performantes et souveraines et à se les approprier dans l’agriculture, la santé ou encore l’industrie.

Rejoignez par exemple les start-up Olvid (messagerie instantanée cryptée) ou Pasqal (processeurs quantiques et outils logiciels associés) en tant que Front End Engineer, Responsable événement internationaux ou Spécialiste en cryptographie.

Santé

Le secteur des start-up technologiques dans le domaine de la santé humaine compte plus de 2 600 entreprises qui développent de nouveaux produits ou de nouvelles technologies dans 3 filières d’avenir : les biotechnologies (BioTech), les dispositifs médicaux (MedTech) et la santé numérique.

Secteur diversifié, ses solutions couvrent l’ensemble des domaines thérapeutiques de l’oncologie, la neurologie, l’ophtalmologie aux maladies infectieuses, et pleins d’autres encore.

Cet écosystème est en train de changer d’échelle et parvient à se positionner aux avant-postes des enjeux liés aux technologies médicales tout en participant à l’objectif de souveraineté technologique et industrielle avec le soutien du plan gouvernemental France 2030 et le plan Innovation Santé.

Rejoignez par exemple les start-up Kiro (solutions d’intelligence artificielle pour la biologie médicale) ou Qubit Pharmaceutical (nouveaux candidats médicaments à l’aide de la physique quantique et de l’intelligence artificielle) en tant que International Business Developper, Ingénieur logiciel ou Responsable financier.

Transition écologique

Les start-up oeuvrant à la transition écologique offrent des solutions innovantes qui ont pour but de réduire l’impact environnemental sur les sociétés ou les consommateurs, comme le recyclage des déchets industriels ou le développement des matériaux plus durables.

La France fait état de 1 800 start-up stimulant l’économie avec ses 70 000 emplois dans les technologies innovantes en matière de transition écologique. Un des secteurs les plus représentés dans la French Tech, il connaît une accélération des levées de fonds avec une augmentation de 210% entre 2020 et 2021.

Ses solutions innovantes et prometteuses sur le long terme ont un impact positif notoire dans un contexte d’urgence climatique où l’utilisation de la technologie constitue un levier indispensable pour nous permettre d’avoir de réelles avancées en matière de transition écologique.

Rejoignez par exemple les start-up ROSI Solar (recyclage et revalorisation des matières premières issues des déchets de l’industrie photovoltaïque) ou HySiLabs (vecteur d’hydrogène) en tant que Ingénieur en Propriété intellectuelle, Technicien(ne) de maintenance, Dessinateur-projeteur ou Responsable projet Industriel GreenTech.

Industriel

Ce secteur distingue les start-up à vocation industrielle des start-up industrielles. Une start-up à vocation industrielle développe, lors d’une phase de Recherche & Développement, des innovations de produits ou de procédés impliquant à terme une production en série de biens matériels. Une start-up devient industrielle lorsqu’elle fait le choix stratégique d’investir effectivement dans des moyens de production.

Les start-up industrielles se trouvent dans tous les secteurs et proposent des solutions innovantes dans le domaine de la santé, en mobilité, en agriculture, en électronique, en énergie,… Elles sont présentes à chaque étape de développement et ont vocation à croître : on voit déjà une augmentation de +36% des levées de fonds en 2022 par rapport à 2021.

Locomotives de l’effort de dynamisation du tissu industriel sur l’ensemble du territoire, elles représentent un atout clé pour assurer à la France sa souveraineté technologique, industrielle et numérique et en faire une terre d’industrie décarbonée dans le cadre de France 2030.

Rejoignez par exemple les start-up Hoffmann Green Cement (premiers et seuls ciments décarbonés 0% clinker) ou Atawey (stations de recharge de véhicules hydrogène) en tant que Technicien(ne) de production, Responsable de formation ou encore Ingénieur/concepteur de systèmes électriques.

Agriculture

Les start-up spécialistes de l’AgriTech, la FoodTech ou des matériaux bio-sourcés sont au coeur de la bioéconomie dans la French Tech. Leurs besoins très divers en appellent au numérique, mais aussi à l’industrie et au vivant, pour proposer des innovations répondant aux défis alimentaires et agricoles.​

Alimentation durable et saine, systèmes agricoles durables et équipements agricoles contribuant à la transition écologique, sont autant de domaines dont les solutions technologiques offertes par des start-up. On compte pas moins de 824 000 agriculteurs et agricultrices (soit près de 50%) qui en bénéficient en France, en 2023.

Environ 1 000 start-up françaises référencées dans le domaine Agri-FoodTech encouragent la troisième révolution agricole pour répondre aux principaux défis alimentaires et agricoles. Un volet agricole important pour France 2030 qui représente 2,3 milliards d’euros.

Rejoignez par exemple les start-up AGRIODOR (alternative naturelle aux insecticides) ou Sencrop (capteurs d’information agro-météorologique ultra locale) en tant que Community manager, Agronome terrain, Technicien(ne) Chimie Analytique ou Data analyst.