Capitale French Tech de l’année

Une initiative pour accroître la visibilité et le financement des start-up sur l’ensemble du territoire français.

Attribué annuellement à partir de 2024, le titre Capitale French Tech de l’année est une nouvelle étape de l’action de la Mission French Tech en faveur de l’égalité d’accès aux financements dans tous les territoires. L’initiative s’inscrit dans la continuité des recommandations du French Tech Finance Partners.

La Mission French Tech appuiera chaque année la Capitale lauréate dans l’organisation sur son territoire de moments de rencontres entre start-up, investisseurs nationaux et internationaux et autres acteurs du secteur public et privé. De grands évènements auront lieu sur le territoire lauréat. La Capitale lauréate choisira une thématique phare qui constituera le fil rouge de son projet tout au long de l’année.

Un coup de projecteur sur les écosystèmes territoriaux

L’initiative Capitale French Tech de l’année constitue une étape supplémentaire dans la stratégie déployée par l’État pour attirer les investisseurs et développer les leaders technologiques de demain sur tous les territoires.

Le titre Capitale French Tech de l’année répond à un double objectif :

  • Mettre en lumière au niveau national l’ensemble des écosystèmes tech territoriaux auprès des réseaux de financements internationaux, nationaux comme locaux, et encourager les rencontres et nouvelles opportunités ;

  • Promouvoir les Capitales French Tech qui fédèrent les acteurs français de l’innovation, les mobilisent sur des initiatives communes et sur des initiatives spécifiques à leurs enjeux locaux.

« Partout sur le territoire, et grâce à l’accompagnement des équipes de la Mission French Tech, nos startups créent des emplois et participent au dynamisme économique de nos régions. Le titre de Capitale French Tech de l’année met à l’honneur ces initiatives et valorise ceux qui les mettent en œuvre au quotidien. Félicitations à la French Tech Bourgogne-Franche-Comté pour son engagement au service des startups industrielles ! »

Marina Ferrari

Secrétaire d’État chargée du Numérique

La French Tech Bourgogne-Franche-Comté, Capitale French Tech de l’année 2024

En 2024, la French Tech Bourgogne-Franche-Comté devient lauréate de la première édition de l’initiative « Capitale French Tech de l’année ». Son projet s’est distingué par sa cohérence et par la richesse d’un écosystème local qui porte au quotidien des ambitions fortes pour la Tech.

Terre d’innovations technologiques, la Bourgogne-Franche-Comté se caractérise par une forte collaboration entre acteurs publics et privés. La French Tech Bourgogne-Franche-Comté recense plus de 150 start-up et 50 partenaires adhérents, 5 lieux totem (Village by CA à Dijon ; TEMIS Technopole à Besançon ; Gambetta à Mâcon ; INKUB à Nevers et Mattern Lab en Nord Franche-Comté) et un réseau d’accélérateurs et incubateurs d’excellence (DECA-BFC, Propulseur, Toaster Lab, les Docks numériques, Inobyz, Village by CA, etc.).

La dynamique que la French Tech Bourgogne-Franche-Comté impulse en termes de compétitivité, d’attractivité et d’emploi constitue un atout pour la réflexion et l’action de la Mission French Tech, notamment en matière de développement des start-up industrielles.

« La French Tech Bourgogne-Franche-Comté a présenté un dossier avec des projets ambitieux pour cette jeune Capitale créée en 2023. C’est tout un écosystème local (start-up, acteurs publics et privés, entrepreneuses et entrepreneurs) qui associent leurs efforts et talents pour créer des solutions innovantes. Le titre Capitale de l’année va donner une véritable impulsion à toutes les autres Capitales et à tout l’écosystème Tech français et européen. »

Clara Chappaz

Directrice de la Mission French Tech

Les start-up industrielles à l’honneur en 2024

La French Tech Bourgogne-Franche-Comté se positionne en fer de lance de l’élan que la Tech impulse en faveur de la réindustrialisation au cœur des territoires. C’est pourquoi elle a choisi comme thématique phare pour 2024 les start-up industrielles. Elle mettra toute l’année à l’honneur ce secteur autour duquel elle fédèrera les 16 autres Capitales French Tech et créera des synergies nouvelles en matière de Tech et d’innovation.

Les start-up industrielles peuvent s’appuyer en Bourgogne-Franche-Comté sur de nombreux atouts locaux : compétences techniques, pôles de compétitivités d’exception (Nuclear Valley, Pôle Véhicule du Futur, Polymeris, PMT-Pôle des microtechniques, etc.), infrastructures de recherche et réseaux d’entreprises établies. En témoignent les récentes implantations d’ŸNSECT à Dole, d’ITEN à Chalon-sur-Saône, d’INOCEL et de H2SYS à Belfort, de SINTERMAT à Montbard et de JIMMY au Creusot.

Focus sur l’essor des start-up industrielles :

34 % des start-up âgées de 2 à 5 ans envisagent de construire une usine dans les prochaines années (Enquête Institut CSA x Mission French Tech, octobre 2023)

Pour retrouver tous les résultats de l’enquête

4,18md € levées par les start-up industrielles françaises en 2023, soit la moitié des levées de fond des start-up de la French Tech soit une hausse de 11 % représentant 235 levées de fonds. (source : Bpifrance)