Mis à jour le

L’Engagement Sobriété

La Mission French Tech et l’ensemble de l’écosystème qui l’accompagne se mobilisent en faveur de l'Engagement Sobriété lancé par le ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications, Jean-Noël Barrot. Une intiative qui tend à promouvoir et favoriser les pratiques durables et respectueuses de l'environnement au sein des start-up.

La French Tech s’engage pour la sobriété et la transition énergétique

Cette initiative est axée sur la promotion de pratiques durables et respectueuses de l’environnement au sein des start-up, comme la réduction de l’empreinte carbone, la gestion responsable des ressources, la sensibilisation à l’économie circulaire, l’utilisation d’énergies renouvelables, et bien d’autres.

Les premiers signataires de l’Engagement Sobriété

Les signataires de l’Engagement Sobriété sont référencés sur le site du ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique.

Parmi eux, plusieurs acteurs de l’écosystème French Tech ont déjà confirmé publiquement leur engagement : des start-up des programmes de la Mission French Tech, des Capitales French Tech, des associations, des fonds d’investissement… se mobilisent en faveur de la sobriété et de la transition énergétique.

La Mission French Tech renforce son engagement et ses actions en faveur de la transition écologique

Au-delà de l’Engagement Sobriété, la Mission French Tech se mobilise pour un engagement généralisé au sein de l’écosystème à plusieurs niveaux :

  • Une demande d’engagement des lauréats du programme French Tech Next 40/120 à réaliser un bilan carbone (scope 1, 2 et 3) d’ici 2023.

  • Une sélection portée sur les start-up de la GreenTech au travers du programme French Tech 2030, avec 38% de lauréats GreenTech dans la première promotion 2023.

  • L’instauration en 2022 d’un volet transition écologique dans le Community Fund pour financer des initiatives portées par le réseau de Capitales et Communautés French Tech.

Au sein de la French Tech, le secteur de la transition écologique est l’un des plus dynamiques. Mais l’écosystème doit aller plus loin et nous sommes pleinement mobilisés pour que chaque start-up de la French Tech, qu’elle développe une innovation directement en prise avec les enjeux écologiques ou non, s’engage dans une dynamique vertueuse.

Clara Chappaz

Directrice
Mission French Tech